Évacuer un traumatisme

Le traumatisme

 

Un stress post traumatique est défini comme une blessure morale infligée à l’organisme durant un seul événement ou une répétition événements au pouvoir particulièrement traumatisant et difficile à vivre (ex attentat, accident grave, violence, mort violente, maladie grave…etc…)

Une telle situation extrême, est mal vécue par la personne car elle vit souvent une peur intense, un sentiment d’impuissance, ou d’horreur.

Les symptômes se manifestent généralement dans les 3 mois qui suivent l’événement traumatisant mais ils peuvent apparaître des années plus tard.

Les 3 types de symptômes :

  • La personne revit l’événement traumatisant de manière périodique, comme pour l’anniversaire de l’événement, ou bien en se manifestant par des cauchemars ou des flashbacks.
  • La personne fait tout pour éviter d’être confronter à la situation traumatisante, et en même temps d’être dans une insensibilité émotive et ainsi entraîner une dissociation du corps et de l’esprit. La personne se coupe de ses émotions de ses sensations et de son corps. Souvent la personne perd de l’intérêt pour des choses qu’elle trouvait passionnante avant événement.
  • Le troisième type de symptôme touche le changement dans les habitudes de sommeil et d’éveil mental. L’insomnie est un problème fréquent lors d’un choc traumatique, de même que la capacité à se concentrer et à mener à termes des activités courantes. 

Des troubles médicaux ressortent souvent après un choc traumatique. Malheureusement les personnes ayant subi un événement traumatisant ont également des probabilités plus importantes d’entrer dans un processus addictif. C’est ce que je constate dans les séances de thérapies brèves que je pratique dans mon cabinet d’hypnose et de thérapie brève à Delémont au Jura Suisse. 

L’hypnose, l’EFT ou la technique d’intégration par le cœur ou TIC, permettent d’apaiser le traumatisme par un processus d’acceptation de l’émotion négative et de la colère face à l’événement subi souvent avec beaucoup d’injustice.

L’anniversaire des attentats de Nice arrivant, l’émission « enquête de santé » a dédié son émission au traumatisme et à la manière dont ils sont traités. De nombreuses avancées concernant la gestion du trauma est en effet entrain d’évoluer d’une manière importante étant donner les événements traumatiques qui se sont déroulés en France ces dernières années.

 

En effet la première étape d’un traumatise se produit souvent avec une phase de sidération provoquée par un l’intrusion dans la sphère intime d’un élément déclencheur.

La sidération est une réaction automatique du circuit émotionnel qui se bloque, Il crée alors une sorte de blocage des émotions qui sont vécues de manière trop fortes ou trop puissantes. Elles sont alors refoulées et mise sous silence.

 

Le trauma est d’autant plus important lorsqu’il est vécu d’une manière soudaine et envahissante.

Les valeurs et les croyances sont alors mise à mal, c’est-à-dire que le « monde de la personne touché par le traumatisme s’effondre » : L’incroyable se réalise.

Il est souvent possible de guérir les traumatismes par les thérapies par les mouvements oculaires comme l’EMDR ou l’EFT en libérant la charge traumatique qui c’est accumulé durant l’expérience vécu et qui n’a pas pu s’exprimée durant parfois des années. Il est en effet fréquent que les traumatismes resurgisse 2 ans après le choc.

Durant ces périodes le moindre stimulus extérieur peut mettre le corps en situation de blocage, de fuite ou de défense comme la colère. Ces sensations incontrôlés sont les premiers signes de la prise de conscience du traumatisme.

Le mutisme est lui aussi une alerte sérieuse de la présence d’un traumatisme. C’est le moment ou la personne touchée par le trauma refoule les émotions trop lourdes car elles sont impossibles à gérer.

Ne pouvant les contrôler les émotions et surtout ayant peur de ne pouvoir les gérer la victime du traumatisme bloque l’ensemble des éléments émotionnels liées au trauma.

La pleine conscience qui permet de retrouver le contact avec les sens. La plongée et la nage en eau libre permet de redonner accès à ces sensations.C’est ce que je constate dans les séances de thérapies brèves que je pratique dans mon cabinet d’hypnose et de thérapie brève à Delémont au Jura Suisse. 

En effet les effets de la pleine consience sont prouvés scientifiquement et le bénéfice réél pour les personnes victimes d’un traumatisme. En effet il est possible de donner une chance à la personne traumatisée  de revenir vivire d’une manière normale en mettant en mouvement les emotions et le ressenti d’une manière plus apaisé. C’est ce que je constate dans les séances de thérapies brèves que je pratique dans mon cabinet d’hypnose et de thérapie brève à Delémont au Jura Suisse. 

Articles récents

L’Hypnose Ericksonienne

Qu’est ce que l’hypnose?   Vous avez déjà certainement entendu parler de l’hypnose ou de l’auto-hypnose. Cette technique utilisée

L'actu sur Facebook

Partager cette article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Liens utiles

logo_atma_honr

Découvrez une séance d'hypnose en 360° offerte