Le questionnement dans la relation thérapeutique, une étape primordiale


 

 

La carte n’est pas le territoire ! C’est un des présupposés les plus importants de la PNL ou programmation neurolinguistique.

 

En effet l’idée de la situation et souvent en plus négative que la situation elle-même.

 

Il est très souvent présent, dans une relation thérapeutique, que la solution et les résultats que l’on attend survienne avec la manière dont on se pose la question.

 

Les thérapies brèves ont une approche orientée vers la solution et vers la recherche de solution sur le court terme dans une optique de changement de comportement rapide. Tel que un stress vécu pour les examens, l’arrêt du tabac, une dépression, la gestion d’un burn out…

 

 

C’est un effet au travers du questionnement phénoménologique c’est-à-dire comment est-ce que l’on ressent le problème et non pourquoi le patient vit le problème que la solution se présente souvent naturellement.

C’est en effet, une cause sous-jacente qui est le moteur de la situation négative. Aider le patient à prendre du recul et la première phase de l’approche thérapeutique à mettre en avant. C’est-à-dire aidé la personne dans la relation thérapeutique à véritablement comprendre son problème en ayant une empathie et une écoute indispensable pour accueillir la souffrance présente dans le malaise ou la maladie vécue par le patient.

 

 

Lors de séance d’hypnose,  il est très important de faire émerger les raison cachée ou inconsciente du mal-être de la maladie ou du malaise du patient.

 

En effet c’est souvent une cause émotionnelle au travers d’une peur ou sur d’une blessure émotionnelle que le malaise se vit.

 

Avec participation active du patient au travers du questionnement comportemental, la programmation neurolinguistique permet très grande pertinence dans l’anamnèse c’est-à-dire la pose du diagnostic.

 

Resserrer le problème sur la structure de construction de celui-ci et là première étape vers la Libération émotionnel du patient. C’est souvent au travers du ressenti physique au travers du corps que l’on peut ouvrir vers de nouvelle expérience et de nouvelle approche de ressenti et de voir comment les éléments peuvent s’accorder sur une nouvelle mise en place des éléments.

 

La PNL ou programmation neurolinguistique permet également de mettre en place des protocoles de changement rapide afin de trouver et les ressources inconscientes qui peuvent naturellement venir à la conscience du patient.

Cette approche des thérapies brèves se retrouve dans l’ensemble des techniques de thérapie cognitive et comportementale telle que l’hypnose , la PNL et les techniques cognitive comportementale ou TCC telle que l’EFT (emotional freedom technique), ou bien l’EMDR (désensibilisation par les mouvements oculaires).

 

 

 La vidéo disponible dans cet article montre clairement comment le thérapeute frédéric Falisse arrive en quelques questions à trouver les véritables raisons du stress vécues par le patient.

 

Je pratique ce type d’approche au sein du cabinet atma afin d’être plus efficace et plus rapide dans la recherche de solutions comportementale pour le patient. Si vous souhaitez venir tester ce type d’approche thérapeutique au cabinet atma à Courroux la région de Delémont dans le canton du Jura suisse, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous pour prendre directement RDV.

< Retourner à la liste des articles