Le voyage du héro, un voyage vers soi même…


 

La relation thérapeutique et le moment essentiel d’une prise en charge souffrance du patient.

 

 

Le lien de confiance et la clé essentielle pour la guérison car elle permet au patient de s’ouvrir sur ses blessures où ses doutes.

 

 

La confiance et le lien permet d’établir un périmètre de sécurité dans lequel le patient peut se sentir à l’aise  et se risquer d’aller vers des territoires inconnus de son être intérieur.

 

Des remises en question, des évènements traumatiques, des peurs profondes souvent présentes depuis l’enfance, des secrets de famille… Je considère chaque personne qui vient me voir au cabinet à Delémont comme le héro ou l’héroïne de sa propre vie.

 

 

 

Joseph Campbell a magnifiquement décrit les étapes du voyage de la vie d’un héros au travers de l’étude des histoires humaines depuis la nuit des temps. En étudiant les contes et légendes l’anthropologue Joseph Campbell, a réussi à découper les différentes étapes de la vie d’un héros ou d’une héroïne dans toutes les histoires que l’on retrouve dans toutes les civilisations et au travers de tous les âges.

Depuis la Perse antique jusqu’aux dessins animés de Walt Disney. Aujourd’hui ce sont les mêmes mécanismes qui décrivent les moments clés de la vie du héros.

 

 

 

Ces passages sont identiques à celui de notre propre vie.

 

 

 

Nous traversons des épreuves des changements des prises de conscience des blessures toutes ces étapes se retrouvent dans le voyage du héros de Joseph Campbell. La rencontre avec chaque personne dans une relation d’aide est similaire en tout point.

Toutes ces étapes se retrouvent dans chacun et chacune d’entre nous. Au travers de la relation thérapeutique être le point d’appui dont la personne a besoin à un certain moment pour continuer son voyage du héros et un acte essentiel de progression et de remise en confiance.

 

 

Le voyage du héro se décompose en 12 passages, 12 étapes :

 

 

La conscience limitée du problème dans le monde ordinaire du héros puis vient l’appel à l’aventure c’est-à-dire l’accroissement du niveau de conscience de soi-même : l’appel au mouvement.

 

 

Ensuite les hésitations à suivre cet appel, les tergiversations qui paralyse le héro, c’est la mise en lumières des peurs, puis vient la rencontre avec un guide qui aide le héro a passer le seuil de l’aventure et de l’engagement au changement.

 

 

Puis vient alors les épreuves, les rencontres entre les alliés et les ennemis et les  premiers changements lors de la 7ème étape se réalise au travers de l’accès à la caverne : c’est-à-dire au plus profond des peurs et des blessures du héros qui doit les affronter pour réaliser son plus grand changement.

 

 

L’étape qui suit est l’épreuve ultime la tentative de grands changements c’est-à-dire la lutte finale.

 

 

Lorsqu’il parvient à battre le montre de fin d’histoire, le héro fait l’acquisition de l’objet de la quête qui devient une partie intégrante de la vie du héros, une partie de lui-même.

 

Commence alors le long chemin de retour du héros chez lui charger de ces nouvelles ressources. C’est la Renaissance pour aller profitez de sa vie avec l’expérience de cette quête qui a profondément changé le héros où l’héroïne.

 

Cette vision magnifiquement illustré permet de voir avec d’avantage d’humanité les blessures et émotions négatives qui peuvent traverser de nombreuses personnes dans la quête de leur vie et ainsi améliorer grandement la relation thérapeutique, socle de tout changement et évolution pour soi même.

 

 

Dans le film d’animation ci-dessous vous découvrirez les différentes étapes du voyage du héros et la conférence ted de Stéphane Roger que vous pouvez aussi consulter, explique davantage les différentes étapes du voyage du héro décrites par Joseph Campbell.

A voir absolument…

 

< Retourner à la liste des articles