Le deuil

Faire un deuil

 

Le deuil peut prendre plusieurs formes cela peut être le deuil d’un être cher, d’un parent ou d’un enfant….Mais cela peut être également faire le deuil d’une relation, d’un travail

Bien que le deuil prenne de multiples formes, le processus de deuil reste identique.

Le passage par différentes étapes plus ou moins conscientes, plus ou mois longues selon les personnes a été remarquablement décris par Elisabeth Kubler Ross:

1/ Le choc le déni

Cette courte période du deuil arrive lorsque survient la « perte » de l’être aimé ou de la situation. L’état de choc de ce moment met dans un état de conscience modifié, qui  « déconnecte du corps » et   dissocie des émotions pour  un court instant car le choc traumatique est trop importante pour être supporté.

2/ La colère

Phase caractérisée par un sentiment de colère voire de haine face à la perte. La culpabilité peut dans certains cas, s’installer. Période de questionnement intense.

3/ Le marchandage

Phase faite de négociations, du fait de l’impossibilité à accepter l’inacceptable, la personne essaie de trouver une solution rationnelle à une souffrance émotionnelle.

4/ La tristesse

La dépression phase du processus de deuil qui est caractérisée par une grande détresse. Cette phase peut être marquée par l’impression que cela ne se terminera jamais.

5/ L’acceptation

Dernière étape du deuil. La réalité de la « perte » est beaucoup plus comprise et acceptée. Même si la tristesse peut encore être présente à certains moments ou dans certains contextes, la possibilité de revivre une vie « normale » est à nouveau présente.

Cette dernière phase du deuil qu’est l’acceptation est l’étape qui permet de passer au delà de la souffrance et du « sentiment de perte » et qui permet de faire le deuil.

La technique d’intégration par le cœur permet d’accélérer le processus et d’aller plus directement à la phase de d’acceptation et transformer l’émotion négative du sentiment de perte.