Cabinet ATMA hypnose et thérapies brèves agréé ASCA, à Courroux, Jura Suisse


Ouverture à Delémont du cabinet ATMA dédié aux thérapies brèves et à l’hypnose.

Bonjour à tous,  je suis Vincent Roucayrol,  hypnothérapeute et spécialiste des thérapies brèves, je vous invite à découvrir mon cabinet dédié à l’hypnose et aux thérapies dites « brèves » à Courroux dans la région de Delémont au Jura Suisse.  En savoir plus sur moi

Le cabinet ATMA Hypnose et thérapies brèves agrée ASCA

Le cabinet ATMA est maintenent agrée ASCA et reconnu par les complémentaires pour les thérapies avec les fleurs de Bach, il est important de vérifier au préalable auprès de votre caisse complémentaire si la prise

en charge des thérapies brèves est effective et valide.

Il est de la responsabilité de la personne désirnant venir au cabinet de vérifier auprès de son organisme les termes de son contrat d’assurance complémentaire avant de prendre RDV.

Le cabinet décline toute responsabilité si la prise en charge par la complémentaire n’est pas effective.

En rejoignant l’ASCA, le cabinet ATMA est signataire de la charte d’éthique de l’ASCA, la fondation suisse pour les médecines complémentaires.

Vérifiez auprès de votre organisme complémentaire les conditions de prise en charge.

En adhérant à l’ASCA, le cabinet ATMA est signatiaire de l’engagement de la charte du thérapeute ASCA.

Qu’est ce que la thérapie brève ?

La famille des thérapies dites « brèves » ou « courtes », est  née dans les années 50 et 60  aux Etats Unis, avec  notamment l’apparition de l’hypnose conversationnelle inventée par Milton Erickson.

Ces thérapies d’un nouveau genre ont une approche radicalement différente de la voie dite « classique » initiée par Sigmund Freud. En effet les psychothérapies freudiennes s’intéressent « au pourquoi », alors que les thérapies dites brèves questionnent d’avantage  « comment » le patient vit son problème ou son émotion négative.

L’aspect comportemental est une manière de rentrer au cœur du problème et de l’aborder d’une manière différente.

Le second volet qui différencie les thérapies courtes des psychothérapies classiques, réside dans l’utilisation de l’inconscient comme d’une ressource immense pour trouver une solution qui lui est propre.

Il y a en effet plusieurs manières de voir l’inconscient: soit un immense placard sombre dans lequel des choses sont entreposées sous des tapis que l’on ne veut surtout pas soulever. Mais l’inconscient c’est aussi une  magnifique source inépuisable de ressources, avec une capacité d’apprentissage, d’adaptation extraordinaire.

C’est cette facette de l’inconscient que l’hypnose et les thérapies brèves stimulent pour chercher la solution la plus adaptée au problème émotionnel lié à un stress, un traumatisme, un burn out…

< Retourner à la liste des articles