L’acoolisme et la dépendance à l’acool, comment s’en sortir ?


 

Vendredi 21 septembre l’OMS, l’organisation mondiale pour la santé, a  publié un rapport concernant la consommation d’alcool dans le monde.

 

 

 

En effet l’alcool tue quelque 3 millions de personnes en 2016 et les trois quart des décès sont des hommes.

 

 

L’alcool provoque en effet de nombreuses maladies cardio-vasculaires ainsi que des dérèglements du système digestif.

Les pays occidentaux sont les plus touchés.  Au-delà des troubles physiques que cela provoque, la consommation excessive d’alcool est facteur de nombreux troubles psychologiques : Anxiété stress violence sont les principaux effets que l’alcool peut faire sur le moyen et long terme.

 

 

Celle-ci crée de véritables difficultés pour de nombreuses familles, car en effet si une dès personne est touchée par la dépendance à l’alcool, il est très difficile pour l’entourage de faire face.

C’est pour cela quand soutien psychologique est indispensable pour sortir personne dépendante de sa dépendance et aussi il est important d’aider les autres membres de la famille à passer cette épreuve.

 

Les différentes étapes pour sortir de la dépendance à l’alcool avec les thérapies brèves.

 

 

Dans un premier temps il est important de comprendre et de conscientiser les émotions et les blessures qui sont les moteurs de l’addiction pour parvenir à la guérison et au sevrage grace notament à la PNL ou programmation neurolinguistique. Conscientiser les difficultés intérieures par la parole et comprendre comment le circuit addictif se met en place tel et le premier pas dans le parcours du dépendant.

 

 

Ensuite il est important de donner du sens et remettre de l’amour dans la situation et de guérir les blessures :

C’est-à-dire baisser le niveau de culpabilité et apporter de la douceur et de la tendresse sur les parties blessées de la personne.

Ainsi la personne dépendante pourra se séparer de l’alcool sans retomber dans une autre addiction avec notre substance. L’hypnose et les thérapies brèves sont un excellent moyen pour parvenir à la guérison.

 

 

Laisser la parole s’exprimer librement dans un premier temps pour libérer les tensions puis entrer plus profondément dans les blessures émotionnelles qui ont conduit à ce processus addictif.

 

 

Si vous souhaitez lire l’article concernant l’addiction et là à l’alcool et les dangers de l’alcoolisme cliquez ici.

 

 

< Retourner à la liste des articles